LA FONTAINE

PROPOSITION 1

JEAN DE LA FONTAINE
un poète libre, humaniste et engagé

 

• Ateliers de lecture à voix haute, repère historique et littéraire
• Définir le type d’engagement
• Travail d’enregistrement en studio de textes lus
• Suivi de restitutions publiques

Jean de la Fontaine est un poète fabuliste français du XVIIe siècle qui s’est inspiré des fables d’Ésope, auteur grec du VIe siècle avant JC, pour ensuite les transposer dans le contexte de son époque. C’est, à travers ses fables éditées entre 1668 et 1694, qu’il nous communique ses idées. Afin d’éviter la censure du fait de ses critiques, La fontaine représente les hommes – notamment Louis XIV et ses courtisans – par des animaux.

Certaines de ses fables révèlent l’engagement de leur auteur. Elles critiquent le Roi (Louis XIV), la Cour, l’absolutisme royal, elles s’insurgent contre la souffrance du peuple et des pauvres gens, contre la méchanceté et toutes sortes d’injustices et chantent les vertus de la liberté, de l’indépendance, du goût de la préciosité de la vie comme du bon sens.

Pour illustrer quelques-uns de ces thèmes, nous avons choisi les fables suivantes :
Le loup et le chien
• La cigale et la fourmi
• La mort et le bûcheron
• Le loup et l’agneau
• Le lion et le moucheron
• Le vieillard et l’âne
• Les obsèques de la lionne

Les ateliers s’articuleront de la manière suivante :

– Remise des fables dans leur contexte historique, qui était La Fontaine ?
– Les fables seront toutes interprétées par le comédien une première fois.

Trois ateliers de 2h + restitution 3h

Atelier 1 : Choix d’une ou deux fables, recherche des textes, exercices de lecture et de respiration,
Atelier 2 : Lecture à voix haute. Répartition des passages de lecture pour que tous les élèves lisent
à haute voix, recherche de rythme avec les musiciens ou d’ambiance musicale pour accompagner
la lecture,
Atelier 3 : Enregistrement en studio d’une lecture chorale par la classe,
Restitution publique : Séance 3h. Répétition, mise en place scénique, calage son, suivi de la
restitution publique.

Participation financière : nous interroger en fonction du nombre de classes inscrites

 

Version pdf : Jean de la Fontaine